Cette année, la municipalité a fait l’acquisition de l’ancienne maison du garde barrière. Elle avait également, lors d’un précédent mandat, fait l’acquisition de l’ancienne gare et dispose donc aujourd’hui d’un ensemble de bâtiments qu’elle souhaiterait réhabiliter – une réhabilitation qui permettrait de conserver ces bâtiments aux caractéristiques architecturales typiques des constructions ferroviaires.

L’idée derrière ces acquisitions étant à termes, de repenser le « quartier de la gare », aujourd’hui uniquement composé d’une place non aménagé et de bâtiments vétustes.

Pour l’accompagner dans cette démarche, la Mairie a signé une convention avec l’EPORA (Etablissement Public foncier de l’Ouest Rhône Alpes) – organisme public qui accompagne notamment les collectivités dans la requalification des friches industrielles et la revitalisation des centres-bourgs – dans l’objectif de recréer de la vitalité dans ce lieu, lien entre la place du 19 mars, le quartier du Plan d’Eau et les équipements publics à proximité de l’Oustaou.

Etude sur la réhabilitation de l’ancien quartier de la Gare
Étiqueté avec :