Accueil » Articles » Le mot du Maire, Janvier 2021

Le mot du Maire, Janvier 2021

Charmesiennes, Charmésiens,

Une année s’est écoulée depuis les dernières élections municipales du 15 mars 2020, marquée par une crise sanitaire sans précédent et des attentats qui continuent à nous endeuiller. La crise notamment a impacté notre manière de fonctionner, de nous déplacer, de communiquer et au-delà, elle a impacté notre manière de vivre. Quoi de plus important en ces périodes de fêtes que notre manière de vivre et de vivre ensemble ? Je crois que ces fêtes ont eu pour chacun d’entre nous une saveur particulière, ballottée entre résignation et espoir.

Certains nous ont quittés, d’autres n’ont pas pu se déplacer et/ou se rassembler pour respecter le nombre de personnes autorisées, cependant, il faut continuer. Depuis le 17 mars 2020 et la première période de confinement, une grande partie de nos moments de rassemblement se sont vus annulés, qu’ils soient nationaux ou locaux, mettant entre parenthèses nos vies. La collectivité elle aussi a vécu au ralenti les premières semaines du confinement sans pour autant que ses services ne soient complètement stoppés. L’administration générale ainsi que les services techniques ont fonctionné afin que le lien avec vous ne soit pas rompu. Les agents se sont investis
auprès des personnes les plus vulnérables ou en difficulté pour qu’elles ne soient pas oubliées. D’autres ont continué à travailler dans leurs locaux ou en télétravail. Je tiens d’ailleurs à tous les remercier très sincèrement
pour leur dévouement pendant cette période et encore aujourd’hui. Et ils ne sont pas les seuls. Je tiens également
à rendre hommage aux personnels soignants, aux services de sécurité de notre pays, aux personnels des administrations, au personnel et la direction de notre EHPAD dont le travail a été remarquable ainsi que la direction de nos deux écoles, la MJC 3 Rivières et à toutes les personnes qui ont oeuvré et oeuvrent encore, sans oublier
les élus de notre commune oeuvrant parfois dans l’ombre mais dont le travail a lui aussi été remarquable.

Si certains ont eu la chance de travailler, d’autres ne l’ont pas eue. J’ai donc une pensée envers nos commerçants et nos restaurateurs, frappés de plein fouet par les mesures de fermetures. Les uns ont pu rouvrir non sans difficultés, les autres ont dû adapter, quand ils le pouvaient, leur fonctionnement grâce aux réseaux sociaux et au bouche à oreille. La période qui s’annonce ne laisse guère présager d’espoir, mais je veux y croire et je souhaite que nous puissions y croire ensemble car c’est aussi cela la nouvelle année. Je lance donc un message d’espoir pour que chacun de nous puisse retrouver sa vie d’avant, échanger autour d’un verre à la terrasse d’un café, dans un commerce, autour d’une table, dans la rue ou dans nos espaces publics. Voilà quel est mon espoir. Cette année, marquée par la crise, a modifié le calendrier de nos projets. Nombre d’entre eux ont été repoussés et devraient voir le jour cette année avec notamment l’équipement informatique des écoles, la construction d’un columbarium et d’un cavurne au cimetière, la réhabilitation de la salle Jean d’Ormesson en salle d’exposition, la réfection du lotissement du Hameau des Champs et la réalisation de nouveaux courts de tennis. Les projets ne manquent pas et les idées non plus. Les élus et moi-même sommes disposés à les mener à bien toujours dans l’objectif d’une qualité de vie toujours meilleure. Madame, Monsieur, je vous souhaite à chacune et chacun mes voeux les plus chers pour cette année 2021.

Le Maire, Thierry AVOUAC.